Antonio Vivaldi

Compositeur
Né le 4 mars 1678 à Venise, Italie. Mort le 28 juillet 1741 à Vienne, Autriche.


Antonio Vivaldi, l'enfant de Venise

Antonio Vivaldi est le dernier représentant du baroque. Prêtre et violoniste virtuose, maître de musique à la Piétà – couvent de jeunes filles abandonnées – le compositeur roux a écrit pour ces demoiselles des concertos à tour de bras. Célébré dans l'Europe entière, il compose avec rapidité, fait preuve de virtuosité démonstrative avec son ensemble de musiciennes et fait monter ses opéras dans tous les théâtres de Venise.

L'œuvre monumentale d'Antonio Vivaldi

Inventif, habile et rapide, Antonio Vivaldi laisse une œuvre importante et révolutionne le genre du concerto qu'il adapte pour les instruments les plus variés : violon, hautbois, mandoline... On continue, aujourd'hui encore, à découvrir les quelques cent opéras composés par le prêtre musicien. Si Jean-Sébastien Bach a transcrit certaines de ses pièces, Vivaldi est mort dans la misère, assez mystérieusement, à Vienne où il s'était exilé depuis que Venise se lassait de sa musique.

Vivaldi, une popularité récente

La disgrâce sera longue, puisqu'il faudra attendre le milieu du vingtième siècle pour apprécier pleinement cette musique légère, contrastée par des vocalises élégantes, séduisante par ses rythmes répétés. Loin du contrepoint de Bach ou de l'inventivité de Scarlatti, Antonio Vivaldi préfère la simplicité des lignes mélodiques, l'évidence des enchaînements harmoniques et termine ainsi le baroque italien pour laisser place au classicisme.